05 49 33 30 43
Claire Mazal Voyance

Dialogue avec les Runes

http://claire-medium.com/assets/plugindata/w2dblgded30aff4b58612d2bc85265cb5e547a/pic1310508673.jpg

Voici donc quelques extraits les plus marquants de cet
excellent livre: « Dialogue avec les Runes » de Eric Panichi, (ed.
Jeanne Lafitte):
p79: « On pourrait comparer le système runique à un ordinateur très
sophistiqué, n’ayant rien de la machine actuelle portant le même nom. Il
pourrait s’agir d’un ordinateur en relation avec l’intelligence cosmique.
Selon la programmation préalable, l’outil se met à fonctionner. Les deux seules
conditions sont d’avoir développé sa sensibilité à l’écoute et d’avoir
introduit les données de base avec précision (…) cela signifie qu’il faut
bien savoir ce que l’on cherche lorsque l’on entre dans le système runique.
(…) Il sera donc nécessaire de définir une question ou de cerner un
champ particulier de votre existence. La question définie devra être aussi
précise que possible.(…) Dans l’antique tradition, la consultation permettait
le contact avec les Dieux. Le dialogue avec les Runes est en fait un
dialogue avec soi-même. Les Runes sont donc le moyen par lequel un contact sera
établi avec d’autres sphères à l’intérieur de notre être. L’étape fondamentale
est de bien s’imprégner des symboles runiques, de façon à ce que l’être
intérieur puisse s’en servir comme d’un langage pour dialoguer avec votre
esprit conscient.(…) Les formes des Runes sont semblables à des miroirs
réfléchissant la lumière et l’énergie. Lorsque vous les regardez, le
subconscient s’en imprègne et il réagit. A un niveau très profond, certaines
énergies sont soulevées, et l’intuition peut être débloquée de cette manière.
(…) Il ne faut cependant pas confondre Intuition et Voyance. 
La voyance est un phénomène psychique. il s’agit d’une perception d’image, de
son ou d’impression à travers le corps sensible que certains chercheurs ont
nommé le corps astral. (…) d’une certaine façon, la voyance est un
déséquilibre, mais lorsque le voyant en prend conscience, c’est une fonction
très utile. Elle se développe souvent chez ceux qui ont cherché d’une façon
très profonde un autre mode de communication, soit par soif d’absolu ou par
frustration affective durant l’enfance.
(…) La manifestation de l’intuition est beaucoup moins spectaculaire que la voyance,
et pourtant chez un individu bien équilibré, elle sera la source la plus pure
et la plus sûre d’information. L’intuition se manifeste sous la forme d’idées
nouvelles que l’on « pressent », ou sous la forme d’idées devenant peu
à peu des certitudes.
(…) L’intuition ne se développera que difficilement chez celui qui ne
parvient pas à mettre momentanément de coté ses préoccupations quotidiennes.
(…) Il est important de comprendre que le processus de développement de
l’intuition est double, comme la respiration en l’homme et comme le rythme
vital dans le cosmos. Dans un premier temps il faut faire fonctionner le mental
dans la recherche portant sur des domaines élargissant nos horizons, et dans un
second temps, il faut apprendre à libérer le mental de ses tensions et
préoccupations (même celles qui sont relatives aux questions fondamentales que
l’on se pose).
La pratique de la Méditation englobe ces deux phases et permet le développement
harmonieux et sans danger de la fonction intuitive.
Il y a un autre principe qui revêt toute son importance dans la consultation
runique: l’évocation du sacré. En effet, la démarche de consultation est
une démarche véritablement sacrée, car celui qui consulte est semblable à
un prêtre. Les problèmes religieux de notre temps nous ont fait perdre la
mémoire en ce qui concerne la sacralité, de même qu’en ce qui concerne le
personnage et le statut du prêtre. Puisque le fait de consulter les Runes
revient à entrer en dialogue avec des sphères intérieures, le « runiste »
devient prêtre au sens propre du mot, car il orchestre le lien entre le monde
visible et le monde invisible. Il est important de signaler ce détail car
l’évocation du sacré soulève une charge psychique très importante qui permet
souvent le contact avec des zones très élevées de notre être. 
(…) Cependant les Runes n’ont pas pour objet de nous dévoiler notre
avenir, mais de nous permettre de prendre notre vie en main.(…) Le Destin,
notion fondamentale de la philosophie runique, est personnifié dans la
mythologie nordique et germanique, en de mystérieuses déesses que l’on appelle
les NORNES. Ces trois soeurs URD, VERDANDI et SKULD, sont les divinités qui
incarnent le Destin, tissent la vie des hommes, et déterminent leur destinées. URD est
le participe passé du verbe « devenir », elle représente dont ce qui
est « devenu », ce qui est passé. VERDANDI est le
participe présent du même verbe. Elle représente donc « ce qui est en train
de devenir »,autrement dit le présent en évolution. SKULD n’a
plus rien à voir avec le verbe « devenir » mais porte la marque du
futur et exprime ainsi « ce qui sera ». Et il faut savoir que dans la
langue dans laquelle ont été ecrit les EDDAS, « ce qui sera » a surtout
une connotation de devoir et d’obligation. Ainsi, l’avenir est composé de ce
qui est obligatoire et relève du devoir.
Cependant on remarquera à juste titre que les langues dites germaniques n’ont
pas de futur réel pour le verbe. Pour mettre un verbe au futur, il faut ajouter
un auxiliaire au verbe. Par contre, ces mêmes langues ont un temps passé bien
réel pour les verbes. Ce qui signifie que seul le futur est hypothétique. Par
conséquent si le futur n’existe pas vraiment, seul existe le passé. 
Le Destin est donc le passé dont notre être s’est imprégné, qu’il a enregistré,
et que nous sommes appelés à reproduire si nous ne changeons pas le schéma. Et
c’est pour cela qu’il peut avoir des connotations fatales pour celui qui ne
connait pas le mécanismes. La fatalité et le Destin sont des choses qui se
transforment en fonction du présent, et plus particulièrement par « ce qui
est en train de devenir » (Verdandi).

Le Destin est une racine antérieure qui est en train de s’actualiser dans le
présent, semant le futur. La divination a donc pour rôle de nous aider à cerner
le noyau, la racine de notre Destin. Elle permet de donner un sens à ce que
nous vivons et à mettre ainsi de l’ordre dans notre vie.

Le but du Dialogue avec les Runes ne doit donc pas être de
formuler des prédictions, mais d’analyser un climat, ou de saisir les
différentes forces intervenant dans une situation vécue. Les prises de
conscience qui en résulteront permettront souvent de changer des schémas de
destinée difficile.